La naturopathie a été reconnue dès 1997 par le Parlement européen comme médecine non conventionnelle.

L’OMS l’a reconnue en 2001 comme une pratique de médecine traditionnelle, au même titre que la médecine chinoise et l’ayurvéda.

Médecine Traditionnelle - Médecine Non Conventionnelle

Reconnaissance de France : Le titre RNCP d’état de « Conseiller ou Conseillère en Naturopathie » certification professionnelle a été enregistré au Répertoire National de Certifications Professionnelles ( RNCP ) en avril 2017.
L’Europe classe les disciplines des médecines alternatives ou complémentaires (Médecine Chinoise, Naturopathie, etc.) sous le terme de « Médecines Non Conventionnelles », tandis que l’OMS parle de « Médecines Traditionnelles ». La Naturopathie a été référencée par l’OMS à l’occasion de la conférence d’Alma Ata de 1978.

L’Unesco pour sa part la considère comme une « Médecine traditionnelle », tandis qu’elle est enregistrée officiellement par le Bureau International du Travail (B.I.T), sous l’égide de l’ONU, depuis 1968.

L’Organisation Mondiale de la Santé

  • a classé la Naturopathie comme 3ème médecine traditionnelle (et préventive) du monde,

  • a défini la Santé non pas comme une simple “absence de maladies”, mais comme une sensation de bien-être, à la fois physique et psychique (émotionnelle et mentale).

Selon l’OMS, « la naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses immunitaires de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ».

Le principe de la naturopathie est de prévenir les maladies et d’utiliser uniquement des remèdes naturels.

La naturopathie fait partie des médecines non conventionnelles ayant pour philosophie le Vitalisme (la puissance naturelle propre à la vie appelée “Force vitale”), le Causalisme, il s'agit de comprendre les antécédents et les problèmes présents afin de rechercher les causes des déséquilibres et le principe de l’humorisme, c’est-à-dire l’équilibre des humeurs biologiques tel qu’on le retrouve en ayurvéda ou en médecine chinoise.

En naturopathie, le praticien doit respecter deux règles fondamentales : ne pas nuire et considérer chaque malade comme un cas unique qui nécessite une attention particulière et individuelle.

Le naturopathe est un praticien de santé, qui par son écoute s'efforce d'aider à analyser son mode de vie, sa façon de s'alimenter, de gérer son stress, ses antécédents personnels et familiaux.
Grâce à cette écoute, le naturopathe aura les moyens d'expliquer clairement les causes de déséquilibres, de carences, de surcharges, de stress...et de proposer un programme d'hygiène de vie adapté et personnalisé.
Le naturopathe dispose dix agents naturels pour vous aider dans votre démarche de santé :

  • Bromatologie (alimentation, nutrition)

  • Réflexologie (techniques réflexes)

  • Phytologie (plantes, huiles essentielles, minéraux)

  • Psychologie (technique par les idées)

  • Exercices (orientaux / occidentaux)

  • Chirologie (massages)

  • Pneumologie (hygiène respiratoire)

  • Hydrologie (technique par l'eau)

  • Actinologie (lumière, chromothérapie)

  • Magnétologie (aimants, magnétisme)

  • ...

Cet ensemble de techniques mis au service des trois phases de la cure naturopathique n’est pas employé de façon systématique et exhaustive. En fonction de la problématique du consultant, le Naturopathe choisira la ou les techniques les plus appropriées.

Quels sont ses principes fondamentaux ?

 

1. Avant tout ne pas nuir - "primum non nocere" 

 

2. Le pouvoir de la nature guérit - "vis medicatrix naturae" 

 

3. Identifier et éliminer les causes - "tolle causam" 

 

4. Détoxifier et purifier l'organisme - "deinde purgare" 

 

5. La naturopathie enseigne - "docere" 

  • b-facebook

Accueillir la main ouverte

Siret 79747917700017

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now
site4